Le 4ème arrondissement, jeu de chaises musicales

Emporté par les socialistes en 2001 puis en 2008, le 4ème arrondissement a changé de maire en cours de mandat.

Crédits photo : Stig Nygaard

Crédits photo : Stig Nygaard

En 2001, après vingt ans à droite, le 4ème arrondissement bascule. Le socialiste Pierre-Alain Muet remporte la mairie destituant ainsi Gaby Caillet, le maire RPR sortant. Nommé adjoint à la mairie centrale, la tête de liste PS laisse finalement sa place à Daniel Bolliet. Réélu en 2008, Bolliet confirme l’ancrage à gauche de la Croix Rousse, mais le maire est évincé en 2011 après une défaite aux cantonales. Poussé à la démission par Gérard Collomb il est remplacé par David Kimelfeld à la tête de l’arrondissement.

Ces changements de maires en cours de mandat ont eu le don d’exaspérer les Croix-Roussiens, ce qui pourrait jouer en faveur des écologistes. S’il y a peu de chances qu’ils emportent la mairie, ils peuvent cependant gagner suffisamment de sièges pour peser sur la politique de l’arrondissement.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Un oeil avisé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s