Rythmes scolaires : une réforme opaque et controversée

réforme rythmes

La rentrée scolaire se fait de plus en plus proche mais avant il y a les municipales, et les questions des parents quant à la réforme des rythmes scolaires persistent à Lyon.

Opaque et arbitraire, la réforme des rythmes scolaires ne fait pas l’unanimité. En effet, elle fait l’objet de mécontentements et de controverses de la part des parents et des enseignants. Bien qu’elle devait être appliquée dès la rentrée 2013, Gérard Collomb a préféré la reporter à la rentrée 2014 afin de mieux la préparer et « la réussir ». Malgré ce recul, les informations la concernant n’ont pas été diffusées pour autant. Ce que les parents et les professeurs des écoles savent, c’est que les cours se termineront à 15h45 et qu’il sera demandé aux parents une cotisation annuelle de vingt euros environ. Néanmoins des questions subsistent. Combien cela va-t-il coûter aux communes ? Quel dispositif va être mis en place pour gérer les enfants de 15h45 à 16h30 ? Cette réforme est-elle bénéfique pour les enfants ? Tout n’est pas encore clarifié.

Un manque de concertation évident.

Selon Mme Cotaz Bertolet, déléguée générale de la PEEP (Fédération des Parents d’Élèves de l’Enseignement public) du Rhône, les parents seront le « dindon de la farce ». Certes, la PEEP n’est pas opposée à la réforme des rythmes scolaires, loin de là ; mais selon elle, la réforme n’aurait pas été pensée jusqu’au bout. Pour la déléguée générale, la réforme aurait dû être plus axée sur l’apprentissage des enfants que sur l’organisation des horaires. Plus sur le contenu que sur la forme. Selon ses dires, ils auraient dû faire en sorte qu’en sortant du CM2 les enfants sachent tous lire et écrire. Et changer les rythmes scolaires ne résout pas ce problème.

D’autre part, cette réforme n’aurait pas été pensée jusqu’au bout. En effet, les larges choix d’aménagements et le réel manque de concertation ont freiné les ententes. Personne ne s’est mis d’accord. Ce manque de dialogue fait que les enfants, au centre de la réforme, se voient rajouter un mercredi de cours. La question reste de savoir si cette réforme sera bénéfique pour les enfants ou non.

Un autre problème dénoncé est le manque de transparence sur le sujet. Selon Mme Cotaz Bertolet, les parents seraient les premiers touchés : impression que les conseils d’écoles sont peu utiles, que les idées ne remontent pas et qu’ils ne sont pas assez écoutés. Ils sont très inquiets.

 En effet, il n’y aurait eu aucun réel dialogue entre la mairie, les parents et les écoles. L’année dernière, lors du dernier conseil d’école, la mairie a fait passer un sondage. Ce dernier comportait des questions sur les cours (le mercredi ou le samedi), la pause méridienne allongée et autres options de réforme. Ce sondage aurait été le seul dialogue, il n’y aurait rien eu depuis.

Des problèmes propres à Lyon.

N’oublions pas que la ville de Lyon est très différente des autres villes et villages du Rhône. Les relations avec la mairie sont très différentes. Il existe une tradition à Lyon : depuis 20 ans, la mairie prend en charge le périscolaire, alors que dans d’autres communes du Rhône, c’est un service payant. Les problèmes liés à la réforme des rythmes scolaires et à son application à Lyon sont donc propres à la ville.

Jusqu’à présent, le périscolaire à partir de 16h30 est gratuit. Cependant avec la réforme, « deux périscolaires » vont être mis en place. Un post classe, donc à 15h45, et un après 16h30. Surgit alors la question du financement du nouveau périscolaire de 15h45 à 16h30 car les enseignants ne seront plus en charge des enfants, il faudra donc du nouveau personnel. Mais qui va le payer ?  La mairie ne peut pas demander aux parents de payer les 45 minutes de ce nouveau périscolaire. Ce sera donc après 16h30 qu’il deviendra payant.

Les horaires pour les enfants restent donc inchangés, seule l’organisation de leur prise en charge change, et cela aux dépends des parents.

Des parents inquiets.

Les parents sont les premiers inquiets de cette réforme. A la sortie de l’école élémentaire publique Berthelot, plusieurs sentiments surgissent. Une première maman, vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter , témoigne : « c’est bien beau de mettre en avant l’apprentissage des enfants. Mais les parents, ils font comment pour s’organiser ? ». Avant d’ajouter, toujours sur le ton de l’indignation : « en plus, ce n’est pas bien claire cette réforme, ni sur le coût, ni sur les horaires ». Cette maman fait part de ses inquiétudes à propos du coût financier de la réforme du fait de son modeste budget.

Quoi qu’il en soit, les parents s’accordent sur un point : le manque de clarté de la réforme.

 « Ce n’est pas ça qui va rendre nos enfants plus intelligents »

Les rythmes vont changer, mais est-ce vraiment la solution pour améliorer la qualité de l’éducation Nationale ? Une semaine sans coupure, des cours commençant tous les jours à 8h ; ne serions-nous pas en train de donner à des enfants de 6-10 ans des rythmes de petits adultes ?

Pour une autre maman, la santé et le bien être de son enfant sont mis en danger. Et elle finit par conclure, sèchement : « ce n’est pas ça qui va rendre nos enfants plus intelligents ». Et là question est peut-être là, quel est le but réel de cette réforme ? La critique en France aujourd’hui se pose sur la qualité de l’enseignement. Ne serions pas en train de passer à côté du vrai problème ?

La réforme des rythmes scolaires n’est pas un sujet principal dans cette campagne lyonnaise. C’est plutôt un sujet embarrassant. La réforme « façon Collomb » ne fait pas l’unanimité. La proposition de Michel Havard de la reporter à la rentrée 2015 est-elle plus judicieuse ou simplement démagogique ? Au final, cette réforme, c’est une maman qui la résume le mieux: « Depuis le début elle n’est pas claire, on n’y comprend rien ».

Arzaliez Camille, Dominici Léa, de Prado Garcia Sara

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Vu par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s