Elvire Servien et la découverte du monde politique

Elvire ServienUne personnalité atypique fait son apparition sur les listes « Évidemment Lyon » de Gérard Collomb. Elivre Servien, tête de liste dans le 6e arrondissement a tout le soutien du maire sortant de la capitale des Gaule mais recueille aussi les critiques.

Depuis des décennies, le politique est devenu un vrai champ autonome et fortement renfermé en lui-même. Un vrai microcosme dans le macrocosme social nous dirait le sociologue Pierre Bourdieu. Pour le dire simplement, le champ politique est un monde de professionnels de la politique, un métier avec des savoirs et savoir-faire propres. Tout profane qui s’y aventurerait risque de s’y perdre. C’est ce qui arrive à Elvire Servien, la tête de liste PS pour le 6e arrondissement, pendant cette campagne.

« Le maillon faible » de Collomb

En effet, la chirurgien-orthopédiste de 42 ans semble avoir peu fréquenté le monde politique jusque-là. Et, en entrant dans ce monde-là, personne ne lui a fourni un manuel d’emploi. Une fois que l’ensemble des têtes de listes furent dévoilées au public, les petites enquêtes s’entamèrent sur celles-ci. Journalistes et enquêteurs de tout bord découvrirent le « maillon faible » de G. Collomb : Elvire Servien.

Ce sera l’interview télévisée par le journaliste Paul Terra de Lyon Capital qui attirera l’attention sur elle. Interrogée sur des sujets les plus communs à propos du 6e arrondissement, Elvire Servien répondît simplement par « je ne sais pas » ou « je n’en sais rien ». Pire, en réaction au journaliste, elle lança : « vous ne voulez pas que je vous révèle les têtes de listes aussi », alors que ces dernières venaient d’être annoncées une semaine auparavant. On comprît alors que, si pour le PS c’était « Évidement Lyon », pour Elvire Servien ce n’était pas « évidement la politique ».

Devenue objet d’investigation des médias, Elvire Servien s’entoure aussi de mini-scandales. Des médias rapporteront qu’elle est inconnue sur l’arrondissement et qu’elle habite en réalité à Saint Didier au Mont d’Or, alors qu’elle avait loué un 9m2 à la Croix Rousse mi-novembre juste pour s’inscrire sur les listes électorales.

Une mission impossible pour Elvire ?

Devenue un objet de moquerie dans les médias, lui reprochant la malhonnêteté, la traitant d’« égoïste surdimensionnée » et difficile à « coacher », elle sera bafouée non seulement par le camp adverse mais aussi par son propre camp. Les commentaires d’articles négatifs ne manquent pas. Certains se demandent déjà si G. Collomb va la conserver comme tête de liste. En tout cas, il semble qu’on lui ait demandé de se cacher puisque, depuis plusieurs, jours il est devenu impossible de la contacter. Surtout que le maire sortant lui a demandé de gravir l’Evrest dans le 6e arrondissement très ancré à droite.Selon un sondage commandé à Ifop par Mag2Lyon en février dernier, la tradition serait respectée. Si Gérard Collomb devrait être facilement réélu, Elvire Servien n’obtiendrait que 34% des voix au premier tour… contre 54% pour sa rivale de l’UMP, Dominique Nachury.

Une nouvelle défaite pour la gauche est donc à craindre dans le 6e, qui rappelle celle de Heidi Giovacchini en 2008, candidat venant aussi de la société civile. On ne peut s’empêcher de faire le rapprochement et se demander si le cet arrondissement n’est pas, une nouvelle fois, abandonné par Gérard Collomb…

Mathieu Copere

Labinot Bislimi

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Vu par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s