1er arrondissement : la gauche à couteaux tirés

Dimanche soir, dans le 1er arrondissement de Lyon, les résultats du premier tour des élections municipales étaient particulièrement attendus. Si Nathalie Perrin-Gilbert est arrivée en tête, la fusion entre la liste Collomb et la liste d’Europe Écologie-Les Verts semble avoir affaibli sa position. Cela a provoqué de nouvelles divisions à gauche, et notamment au sein d’Europe Écologie-Les Verts.

Crédits : Lady_Elixir

Crédits : Lady_Elixir

Une gauche partagée, des Verts divisés

Son avenir politique en dépendait. Nathalie Perrin-Gilbert a relevé le défi en arrivant en tête au premier tour (33,46 %). Maire sortante de l’arrondissement, elle se présentait sur une liste opposée à celle de Gérard Collomb, alors qu’elle avait été élue avec lui en 2008. Elle tenait ainsi sa revanche sur le maire de Lyon. Mais depuis les négociations de ce début de semaine, les cartes ont totalement été rebattues pour la gauche dans le 1er arrondissement.

Arrivée quatrième au premier tour, Émeline Baume se retrouve tête de liste pour Gérard Collomb. C’est le résultat de l’accord entre EELV et le maire sortant, qui a donné lieu à la constitution d’une nouvelleliste « d’union de la gauche » (PS, PRG, Gaec et écologistes). On aura donc finalement une triangulaire opposant Nathalie Perrin-Gilbert (FG et GRAM), Émeline Baume et Jean-Baptiste Monin (UMP) qui se jouera dans le 1er arrondissement.

Un premier tour disputé

 Pourtant, les résultats de dimanche dernier annonçaient plutôt une quadrangulaire pour le second tour. Derrière Nathalie Perrin-Gilbert, Odile Belinga est arrivée en deuxième position du scrutin pour la liste de Collomb, avec 25,94 % des voix. Le candidat de Michel Havard (UMP), Jean-Baptiste Monin, qui lui s’amusait des tensions à gauche, n’a pas tiré son épingle du jeu avec seulement 19,12 % des voix. Quant à Émeline Baume, pour Europe Écologie-Les Verts (EELV), elle a obtenu 11,28 % des suffrages.

Un second tour incertain

Dans cette nouvelle configuration, le report de voix avantage mathématiquement l’écologiste Émeline Baume. Cependant, les divisions internes à EELV fragilisent sa position. En effet, le vice-président EELV du conseil régional, Philippe Meirieu, appelle à soutenir Nathalie Perrin-Gilbert. Dans un communiqué, il estime la candidate du GRAM plus en phase avec les idées d’EELV que Gérard Collomb. L’accord entre Odile Belinga et Émeline Baume a selon lui « été conclu sur des postes avant d’envisager les moindres questions de programme », ce qui trahirait l‘engagement écologiste.

Cette division parmi les Verts et au sein de la gauche laisse planer le doute sur l’issue du scrutin de dimanche prochain. La question de la participation au scrutin pourrait être déterminante. En effet, lors du premier tour, l’abstention était plus élevée que la moyenne nationale, atteignant 42,08 %.

Gauthier AUVERLOT, Audrey SÉRANDOUR et Alexis PATRI

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Vu par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s